À L'AFFICHE

Les enfants, conçus dans des incubateurs, s’insèrent parfaitement dans une société libre et durable.

Mais voici qu’une jeune caissière d’hypermarché, Joan 304, tombe enceinte par voie naturelle, avec une inconscience bestiale.

Cette pièce est son procès.

Une version mélancolique et musicale de La Double Inconstance qui cherche à traduire la couleur douce-amère du chef d’œuvre de Marivaux. 

Presque 300 ans après sa création, le texte, paru en 1724, continue de résonner dans notre système actuel et nous rappelle que certains amours sont vécus seulement parce qu’ils sont gouvernés. Cette version mélancolique et musicale de La Double Inconstance s’engage à interpréter les tourments des protagonistes marivaudiens, piégés dans l’engrenage des rapports amoureux mais porte aussi une attention particulière à ceux qui en sont exclus, condamnés à la solitude.

Enfants fêtes de fin d'année

Harry l’empoté est le seul magicien en France de l’école de Poularde. Avec lui point de sortilèges, de potions ou de seigneur des ténèbres, ses pouvoirs sont ailleurs.
Maladroit et peu dégourdi en apparence, ce passionné de magie lève le voile sur certains mystères de la prestidigitation en révélant, non sans malice, à ses petits élèves les dessous des tours qu’ils pourront refaire à la maison.
En une heure de spectacle, Jean-Luc Bétron, comédien et magicien, revisite la magie populaire dans une ambiance clownesque, joyeuse et rythmée.
En véritable showman il donne la part belle au public. Les enfants montent sur scène dans une ambiance festive pour assister l’empoté. Entre fous rires et étonnement, chacun se laisse prendre au piège de certaines illusions avant de comprendre ensuite comment cela fonctionne.
De la musique, des blagues, des tours de magie, des enfants qui participent à fond, des parents aussi, en bref un spectacle familial et chaleureux.

Budapest, 1930 : Klara Novak, jeune fille au chômage, réussit à se faire embaucher dans la librairie du tyrannique monsieur Matutschek, au grand dam d’Albert Kralik, premier vendeur et jusqu’alors protégé du patron. Kralik et Klara se détestent cordialement et se font la guerre… alors que, sans le savoir, ils poursuivent anonymement une correspondance amoureuse.
 

Work in Progress, esprit (spirituel et satirique) d’entreprise.

Une série de sketchs et de pièces satiriques sur le monde du travail des temps modernes. « Work In Progress » dévoile ce qui se trame derrière les murs de l’entreprise.
À la fois drôle et cruel, poétique et réaliste, le spectacle offre 85 minutes de balades à travers les couloirs de sociétés, des salles de réunion aux ascenseurs en passant par tous les étages (et tous les états)
Tenues corporate et dose d’humour garantis!

Attachez vos ceintures et remettez la cravate ! Ce spectacle décoiffe !

« Un rien suffit pour que le psychodrame tourne au drame tout court. »
Un week-end, Amélie est revenue dans la maison familiale laissée à l’abandon depuis quelques années, avec l’idée de la vendre. Elle y a étonnement retrouvé Victor, son frère. Peintre, les quelques heures de gloire de ses débuts avaient depuis longtemps fait long feu. Il était revenu dans la maison de son enfance dans le but de s’y ressourcer au milieu de ses souvenirs d’enfance, si chers à sa nature immature et bohème. Pendant leur discussion, la consommation assidue de Coteau du Giennois aidant, les souvenirs, les blessures et les secrets de famille ont émergé et remis en cause les certitudes du passé et les projets d’avenir…

Les Grands Classiques par la Compagnie Vitriol Mente

04/11
mars
20h

5/12 mars
15h

Extraite du recueil Feux, la nouvelle composée par Marguerite Yourcenar est un divin hymne à l’amour absolu. Marie-Madeleine, figure féminine mythique et complexe, aux traditions culturelles contradictoires, est à la fois une pécheresse voluptueuse et une ermite ascète. Dans cette œuvre, la femme Marie-Madeleine « balance ses porcs », ceux de l’esprit et ceux de la chair. L’auteur installe l’ossature lors de la nuit de noces de Marie-Madeleine avec Jean. Le jeune époux se dérobe à ses devoirs conjugaux et aux plaisirs de la chair, préférant la fuite. Cette même nuit, Marie-Madeleine encore vierge, sauve l’honneur du couple en choisissant de se faire déflorer par un centurion romain aviné. Est-elle séductrice ou sainte conciliant l’amour charnel et le divin ? 

« Marie-Madeleine ou le salut » de Marguerite Yourcenar est un sublime hymne à l’amour absolu et à la vie.

Dom Juan ou le festin de pierre dans son texte intégral et une mise en scène fidèle à l’esprit de l’auteur.

Pièce unique dans l’œuvre de Molière, Dom Juan, Seigneur libertin dans le sens du 17ème siècle parcourt la Sicile avec son valet Sganarelle pour tenter d’échapper à son épouse Elvire qu’il a abandonnée après l’avoir enlevée d’un couvent.
Les frères de la jeune femme se lancent alors à sa poursuite pour venger leur sœur et le déshonneur de la famille.
Au cours de cette poursuite, qui se présente telle un Road Movie moderne, Dom Juan se trouve confronté à des situations et des personnages qui le mettent en garde contre sa manière de faire, son cynisme son arrogance.

George Dandin, riche paysan, épouse la noble Angélique de Sotenville.

Mais cette dernière va vite tourner son époux en ridicule…